mercredi 23 mai 2018

Princeps

   Il y a bien longtemps que la toute petite noblesse de robe n'avait pas connu l'apothéose d'un véritable "Princeps", jeune prince rassurant dur aux pauvres et cajolant le riche. César sachant lire les augures et manier le poulet sacré comme personne. Prompt à dépêcher ses prétoriens dans les lycées désobéissants, chez les fermiers non recensés comme chez l'étudiante qui ne vénèrerait pas la tablette autrefois touchée par Steve Jobs. Un bien bel homme avec de l'Histoire plein son claque-merde qu'il déverse  sur les chômeurs, les caissiers et les cheminotes pour leur expliquer qu'ils ne cadrent plus avec le nouveau papier à fleurs vénales.
  

lundi 30 avril 2018

Too much pressure



  J'ai aimé The Selecter dés leur apparition en B'side des Specials au début de l'été 79. Le soleil me voyait pédaler sur ma bécane de première communion avec pour fond sonore The Specials, Madness et Police. Y'a pire comme situation.

vendredi 23 mars 2018

GRÈVE GÉNÉRALE SAUVAGE TOTALE ET ILLIMITÉE !

Tout le monde en grève totale !
C'est la seule façon de gagner !
Ne vous occupez pas des syndicats !
Les directions syndicales font partie du pouvoir et sont nos ennemis autant que les patrons.
CGT - et Bernard Thibault devint chef :
Dès aujourd'hui, vous qui êtes en train de lire ce texte, parlez vous-même à vos collègues de travail (ou à vos camarades de classe ou de FAC ou d'école, etc.), et dites-leur qu'il faut se mettre en grève. Qu'il faut faire grève tous ensemble pour gagner. Que maintenant il y en a ras le bol et qu'il faut une réaction forte et immédiate.
Dès aujourd'hui, sans demander la permission ni même l'avis des grands chefs syndicaux, ni du patron bien sûr, organisez vous-même une Assemblée Générale, et faites voter la grève.
Puis, faites des piquets de grève durs.
Puis, envoyez immédiatement une très grosse délégation dans l'entreprise publique ou privée (ou école ou lycée, ou fac, etc.) la plus proche de la votre pour demander qu'ils se mettent en grève au moins par solidarité.
Quand c'est fait (et s'ils veulent pas ou s'ils ont peur, allez en voir une autre) demandez-leur de l'aide pour aller mettre en grève une autre entreprise juste à côté, etc.
Il n'y a que comme ça qu'on pourra gagner. Prenons-nous nous-mêmes par la main !
Argument utile : dans une usine ou une fac en grève 15 jours de suite, les esprits se libèrent de leurs conditionnements hypnotiques. Les gens deviennent intelligents, ils apprennent à vivre ensemble, à réfléchir ensemble ; puis ils ne peuvent plus s'en passer. C'est comme ça que se crée la conscience de classe. Et c'est notamment pour ça, mais pas seulement, qu'il faut éviter à tout prix les mouvements saute-mouton où l'on fait un jour de grève ou de manif une fois par mois, ou même seulement deux jours pas semaines !
En 1986, il y avait une coordination ! En 1995, il y avait manif tous les jours !
Dès le début de ce mouvement, montez une coordination, c'est la seule solution. Voici comment procéder :
L'UNION FAIT LA FORCE !
Toutes les grèves doivent s'unir au sein de la même coordination.
GRÈVE GÉNÉRALE SAUVAGE TOTALE ET ILLIMITÉE !
Faites circuler ce message partout où vous pourrez !