mercredi 15 août 2018

L'amour gardé secret

     Tel que vous me voyez, j'ai pas toujours craché dans la soupe d'hélicoptère aux vrais morceaux de chanteur. Comme tant d'autres, j'ai versé mon obole au rebelle cathodique. "Soulève moi" raconte l'histoire d'un jeune salarié qui tente d'oublier son tripalium dans les bras d'une prostituée cornaquée par les schmitt. Il y a la dedans une description d'un Paris chiraquien qui dépasse en horreur les pires bouges de Game of thrones. J'ai jamais compris qu'on ne l'ait pas censuré ( Ben quoi ?! En pleine guerre du Golfe les socialistes ont bien censuré une chanson de Pauline Ester...). La face B nous apprend que l'amour gardé secret ne sert à rien.
     Et tu le sais bien.
      

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire