jeudi 27 avril 2017


  Dans un enclos, quelque part, sont rassemblés un tigre, une antilope et un zèbre. Le zèbre se sait lui aussi doté de rayures : c’est l’égalité des chances. L’antilope se rapproche peu à peu du zèbre : c’est le peuple. Le tigre laisse croire à l’antilope et au zèbre que ce sont eux qui commandent : c’est la démocratie.


Extrait du blog "La poétique du moineau" par Cyril C. Sarot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire