mardi 11 octobre 2016

C'est tipar mon souye-souye !

    Samedi dernier, j'ai participé au festival "A la rue". Le principe est simple: vous vous pointez entre dix heures et dix sept heures Place de la Victoire, vous écrivez un texte, vous becquetez un morceau de gâteau et ensuite on vous lis votre texte ou on vous le chante ! Emotions, grand frisson, big bisoux... le tout concocté par l'association ECRITS : http://www.association-ecrits.fr/AteliersEcriture.php
    Pendant ces huit heures d'écriture passées à la vitesse de la lumière, de très chouettes textes ont  égayé mon Yamaha et mes cordes vocales. Je regrette de ne pas en avoir photocopié certains qui auraient pu trouver place sur le prochain Elvis Leaderprice. En ce moment je serai plutôt en panne d'inspiration. Je n'ai même pas encore démarré la nouvelle que je projette d'écrire sur le chanteur Jackie Wilson. Il est vrai que je viens à peine de terminer "La Nuit des Césars" et qu'il est nécessaire de refaire le plein. On a pas tout les quatre matins des histoires intéressantes à mettre en musique et je n'ai ni la facilité ni le savoir-faire de Booba. Par contre je n'arrête pas de produire des notes. Mais dès qu'il s'agit de mettre des paroles dessus, bernique ! Allez, on s'en fout car vendredi prochain je serai à Montbéliard avec les Kokomo's dans le cadre de la tournée des bars de la ville organisée par les Productions de l'Impossible.  Pas besoin de textes intelligibles pour la circonstance! Place au yaourt et au punkabilly! C'est tipar mon souye-souye !!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire