lundi 18 novembre 2013

Vallée Heureuse

Drôle d'ambiance en ce moment. On dirait qu'Hitler va être élu d'ici quinze jours. Je sais pas si ça vient de TF1 qu'aurait forcé sur le bromure ou je ne sais quoi. Du coup, j'en profite pour relire mes classiques: "Fuir Pour Vivre" d'Erika et Klaus Mann en parallèle avec "La Vallée Heureuse" de leur copine Annemarie Schwarzenbach...

Erika et Klaus sont les enfants de Thomas Mann. Ils essaient de trouver une place sous l'ombre gigantesque de leur prix Nobel de père et y réussissent plutôt bien. Erika dans le théâtre et Klaus dans l'écriture."Fuir pour Vivre" est un récit d'exil écrit à quatre mains. L'ouvrage brosse un portrait des exilés allemands fuyant Hitler. C'est pas compliqué: pratiquement toute la culture s'est barrée. Celles et ceux qui sont resté n'avaient pas l'argent pour partir ou bien se berçaient d'illusions vite dissipées. Et quand les illusions se dissipent sous le Troisième Reich flambant neuf c'est qu'on est mort depuis au moins dix minutes. "Fuir Pour Vivre" est un instantané sur la montée de la haine ordinaire et son couronnement dictatorial. Ça n'a rien à voir avec ici et maintenant et pourtant...

Annemarie est la fille du milliardaire Suisse Schwarzenbach négociant en soie. Elle passe sa vie entre les différents continents mais aussi entre l'histoire, la photographie, le journalisme et l'archéologie. "La Vallée Heureuse" est un récit à peine transposé de l'un de ses voyages en Iran. Je ne sais pas si le bouquin a été particulièrement bien traduit mais il y flotte comme un agréable parfum proustien: on quitte son crâne pendant trois quarts d'heure pour des neurones inconnus. Pas forcément plus calmes
d'ailleurs, mais assurément plus poètes. Bref, tout ça pour vous dire que le prochain Leaderprice actuellement en chantier sera une spéciale dédicace à Annemarie et ses amis.
Annemarie Schwarzenbach "autoportrait au Leica"

2 commentaires:

  1. Je tente le coup. C'est sans doute déjà pris mais est-ce que le Père Noel pourrait demander à Elvis L. de nous faire une petite reprise de "les gens m'appellent Lidl des jeunes" ?

    RépondreSupprimer
  2. le Père Noel peut tout, sait tout, connait tout et tout le monde

    RépondreSupprimer